Sérer – Vocabualire: Vie quotidienne

Créé par le 13 mai 2008 | Dans : Identité noire, Sérer, vie quotidienne

Les rudiments de la langue SERER, une des langues du Sénégal:


Bonjour (matin) : Mbaldo 
Bonjour (après midi) : Ndioko
Bonsoir : Ngiropo
Comment ça va : Nafio
Je vais bien : Mékhémène
- Comment t’appelles tu : NA Néwé
- Je m’appelle Marie : Marie néwéme
- Où vas-tu : Tamo réta
Paix : Djam
Merci : Ndiokodjal  – se dit (diokodial)
Manger : Niam
Boire : yère
Dormir : Ndane se
Danser : fétch – se dit (fetieu)
Vivre Vie : Gnow se dit (niow)

Le nègre fondamental

Créé par le 19 avr 2008 | Dans : histoire - commémoration, Identité noire, Vie, Vocabulaire

 Aimé CESAIRE

La lutte contre l’esclavage

ou

La dignité humaine dans toute sa splendeur

http://www.dailymotion.com/video/x46grc

La négritude ou la conscience d’être noir

Créé par le 19 avr 2008 | Dans : Chanson, histoire - commémoration, Hommage, Identité noire, poéme

LUTTE CONTRE LE RACISME ET LE COLONIALISME

http://www.dailymotion.com/video/x3fwnr

 

« L’EGALITE EST » ou « N’EST PAS » !

http://www.dailymotion.com/video/x3x0v3

http://www.dailymotion.com/video/x53xk6 Hommage à Aimé Césaire – Vidéo Clip de Eric Virgal

Aimé Césaire, de son nom complet Aimé Fernand David Césaire, le poète martiniquais s’est éteint à l’âge de 94 ans.

Des obsèques nationales seront organisées en son honneur.
C’est en 1939, dans son célèbre recueil « Cahier d’un retour au pays natal » qu’il fait une entrée fracassante en poésie, employant pour la première fois le terme de « négritude  » désignant par ce terme la «  conscience d’être noir  ». Le sénégalais Léopold Sédar Senghor a assuré que c’était Césaire qui a inventé ce mot mais ce dernier préférait parler de « création collective ».

Infatigable promoteur de l’autonomie, et non de l’indépendance, de la Martinique, Aimé Césaire a été de tous les combats contre le colonialisme et le racisme.

La fraternité universelle

Créé par le 18 avr 2008 | Dans : histoire - commémoration, Identité noire, paix

Aimé CESAIRE

Hebergeur d'images

26 Juin 1913 – 17 Avril 2008

                                             homme politique et écrivain

 

Le Nègre fondamental s’en est allé

                                                                    

L’idéntité noire  

Né en Martinique en 1913. Aimé Césaire obtient en 1931, boursier, poursuit des études supérieures à Paris. En 1934, il fonde la revue l’Etudiant noir avec Senghor, Damas, Sainville et Maugée, puis entre à l’Ecole Normale Supérieure. En 1936 il commence à écrire.En 1939, il enseigne au lycée de Fort de France, Martinique.

En 1941, il fonde la revue Tropiques.

En 1945, élu mairie de Fort de France puis député

En 1948, paraît l’  » Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache « , préfacée par Jean-Paul Sartre qui consacre les idées du poète martiniquais et de ses amis sur  » la Négritude « .En 1950, A. Césaire publie son radical Discours sur le colonialisme (essai aux éditions Réclame),texte considéré comme fondateur , réédité par Présence Africaine en 1955, l’édition de 1973 en est la sixième   

Extraits de son Discours sur le colonialisme (1950)

 » Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au VietNam une tête coupée et un oeil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées. de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de 1’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent. [...]

… Pour ma part, si j’ai rappelé quelques détails de ces hideuses boucheries, ce n’est point par délectation morose, c’est parce que je pense que ces têtes d’hommes, ces récoltes d’oreilles, ces maisons brûlées. ces invasions gothiques, ce sang qui fume, ces villes qui s’évaporent au tranchant du glaive, on ne s’en débarrassera pas à si bon compte. Ils prouvent que la colonisation, je le répète, déshumanise l’homme même le plus civilisé ; que l’action coloniale, l’entreprise coloniale, la conquête coloniale, fondée sur le mépris de l’homme indigène et justifiée par ce mé­pris, tend inévitablement à modifier celui qui l’entreprend ; que le colonisateur, qui, pour se donner bonne conscience, s’habitue à voir dans l’autre la bête, s’entraîne à le traiter en bête, tend objectivement à se transformer lui-­même en bête. C’est cette action, ce choc en retour de la colonisation qu’il importait de signaler.  »

Source/auteur : LDH Toulon http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article554

A LIRE

Aimé Césaire 

- Biographie http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/cesaire.html

- Biographie et poèmes http://www.pierdelune.com/cesaire.htm

 

 http://www.dailymotion.com/video/x2a2k5

ADAPTATION THEATRALE du « DISCOURS DU COLONIALISME »

Rencontre à Fort-de-France entre Aimé Césaire et le secrétaire général de la francophonie Abdou Diouf. 50ème anniversaire du « Discours sur le colonialisme » – Point de vue d’Alain Mabanckou.

Martin Luther King: « Continuer à bâtir la Paix »

Créé par le 05 avr 2008 | Dans : histoire - commémoration, mode de vie, paix

http://www.dailymotion.com/video/x4nz20

4 avril 1968 – 4 avril 2008 Rév. Martin Luther King assassiné !

 

Le testament de Martin Luther King : »LA PAIX ne se construit pas sur les guerres, ni tueries, ni horreurs …Les actions pour bâtir la Paix doivent continuer ! »  

Rév. Martin Luther King Jr, né à Atlanta, États-Unis le 15 janvier 1929, mort assassiné le 4 avril 1968 à Memphis, pasteur baptiste afro-américain, un activiste politique, militait pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis.
Il organisait et dirigait des marches pour le droit de vote, la déségrégation, l’emploi des minorités, et d’autres droits civiques élémentaires pour les Noirs-Américains.
La plupart de ces droits sont promus par la loi américaine : le « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act » sous la présidence de Lyndon B. Johnson. Il prononce l’un des plus célèbres discours le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l’emploi et la liberté :  » I have a dream  » (J’ai fait un rêve).

Il a rencontré John F. Kennedy qui lui a apporté son soutien dans la lutte contre la discrimination raciale.

Martin Luther King est le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non violente, pour la paix et contre la ségrégation raciale alors très forte aux États-Unis.

A titre posthume, décerné la Médaille présidentielle de la liberté par Jimmy Carter en 1977 et la médaille d’or du Congrès en 2004.

Depuis 1986, le Martin Luther King Day est un jour férié aux États-Unis.

Un des plus grands orateurs américains, Martin Luther King invoquait souvent la responsabilité personnelle pour développer la paix mondiale…

lingala: non rancunier et ouvrir son coeur

Créé par le 30 mar 2008 | Dans : Chanson, lingala, Vie

Guylain-Amba-Lendo chante « Mbula »:  Chanson en Lingala

-L’ingratitude que l’homme peut avoir envers son prochain = kozanga koyeba lisalisi ya ndeko.

 

-Apprendre à ne pas être rancunier et ouvrir son coeur =Koyekola kozala te kokanga kanda , fungola motema na yo.

Mots du vocabulaire

Mbula = Pluie

Motema = Coeur

Fungola = Ouvrir

Na yo = Son

Koyekola = Apprendre

kozala te = A ne pas être

kokanga kanda = Rancunier

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x1cyrp

lingala: louange, prière

Créé par le 30 mar 2008 | Dans : Chanson, lingala, louange, prière

Tu es Dieu en français-lingala

Meddley du regretté Charles Mombaya qui nous a quittés cette année.

- C’est très bien.  Que son âme repose en paix et dieu soit loué !

 http://www.dailymotion.com/video/x2o5pb

 

-Nzambe kumisama libela nalibela = Que Dieu soit glorifié pour l’éternité en éternité.

-Yahwe akumama = Que Dieu soit élevé -Ye mobongisi na biso = Lui qui a accompli toutes choses.

-Tozali bapaya na mokili oyo ya se = Nous sommes des pélerins sur cette terre

-Yango na temps oyo Nzambe azo pesa biso toyeba kotambola na présence na ye = Ce pourquoi en ces derniers temps, Dieu nous a donné grâce de marcher en sa présence.

-Po liwa elobaka te tango ezali koya = Parce que la mort ne prévient pas quand elle arrive.

 

 

Mots du vocabulaire

Nzambe, Yahwe = DieuKumisama = Soit glorifié

po = Pour

libela na libela ou seko na seko = L’eternité en éternité

Akumama = Soit élevé

Ye = Lui

Mokili ou mabele = Terre

Mpo na yango = ce pourquoi

Tango oyo = ces derniers temps

Liwa = La mort

Elobaka te = Ne parle pas ou ne prévient pas

Koya = Arriver

Tozali = nous sommes

Bapaya = Pélerins

Na = Sur

 

lingala: Africa en chanson

Créé par le 30 mar 2008 | Dans : Chanson, lingala

Présentation AFRICA

 

« Bazo » par yondo sister des années 90′S

http://www.dailymotion.com/video/x4ahe1

Congolais – Proverbes

Créé par le 30 mar 2008 | Dans : congolais, Proverbes

1 – Watunga na nianga nta wele yumina ku zulu nzo
Si tu cohabites avec le chaume tu risques un jour de te retrouver sur le toit d’une case. – Bien choisir ses relations



2 – Nienge ntubasani we mfwiswa meso

On se jette du sable entre nous; cela conduit à la cécité – Les blagues peuvent se terminer en disputes


3 – Wa bela yawula
Si tu as des soucis, dis-le

4 – Bole bantu bukaka songu

Plutôt être à deux que seul.

5 – Wa tekela yaya koko mu singu

Que c’est bon de retrouver un parent à l’étranger.

 

6 – Bidi bantu bidi buzoba

Quantité ne veut pas dire qualité.

 

 

lingala quelques mots – vocabulaires

Créé par le 30 mar 2008 | Dans : lingala, Parenté, Vocabulaire

Bonjour = Mbote

Madama= Mwasi

Monsieur=Mobali

Enfant= Mwana

Fille =Mwana mwasi

Garçon= Mwana mobali

Tante= Tata ya mwasi

Oncle= Noko

12

Le point du jour n'aura pas... |
Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Spiralée
| La Voûte Etoilée
| Attala Blog